Plateforme régionale formation, retour à la page d'accueil

Détail de l'actualité

Flux RSSImprimer la page

La filière porcine : un secteur qui recrute

Les Pays de la Loire sont la 2e région de production porcine française. Avec plus de 1 850 exploitations, la production porcine représente 800 salariés permanents et 880 salariés en CDD. 180 salariés permanents sont recrutés chaque année mais certains éleveurs rencontrent des difficultés de recrutement. Près d’un vingtaine d’offres d’agent en élevage porcin sont à pourvoir actuellement en Pays de la Loire !

La POE : un dispositif adapté pour développer des compétences sur les métiers en tension

La POE (préparation opérationnelle à l’emploi) constitue une mesure efficace pour répondre spécifiquement aux besoins des entreprises. Il s’agit de former les demandeurs d’emploi pour leur permettre d'acquérir les compétences techniques et les gestes professionnels nécessaires au poste proposé par un employeur.

Dans le cadre de ce dispositif POE, AGRILLIA Formation, centre de formation de la Chambre d’agriculture Pays de la Loire, soutenu par le Comité régional porcin et l’ANEFA Pays de la Loire met en place une formation préparant au métier d’Agent en élevage porcin. Cette action est financée par le FAFSEA et Pôle emploi.

Les points forts de la formation sont l'apprentissage des gestes professionnels grâce à la mise en pratique quotidienne sur la ferme expérimentale des Trinottières ainsi que la réalisation d’une période de stage au sein d’un élevage porcin. Les entreprises agricoles recrutent ainsi, à la fin de la formation des personnes directement opérationnelles. Les demandeurs d’emploi formés ont accès à un emploi durable.

Pour contacter AGRILIA formation, appelez le 02 41 95 73 84 ou remplissez le formulaire de contact en ligne.

Les métiers en élevage porcin, des opportunités d’avenir !

L’image de la production porcine n’est pas toujours positive au niveau du grand public ; pourtant, c’est la filière d’élevage qui fidélise le plus ses salariés : les salariés en poste y restent ! Ils y trouvent donc des conditions qui leur conviennent, notamment :

  • des horaires ayant moins d’amplitude que dans d’autres secteurs d’élevage
  • une organisation plus prévisible, où l’on peut aisément anticiper (journées chargées ; journées où je peux caler des temps privés…)
  • un métier centré sur l’élevage et les animaux (pas d’obligation de maitriser la conduite de tracteur)
  • des opportunités d’évolution, car il y a souvent plusieurs postes de salariés dans les entreprises,
  • des conditions de rémunération supérieures aux autres emplois en polyculture-élevage.

Lire aussi